résurrection


résurrection

résurrection [ rezyrɛksjɔ̃ ] n. f.
• 1190; resurreccium « le fait de se lever de son siège » v. 1120; lat. resurrectio, de resurgere « se relever »
1Action de ressusciter, retour de la mort à la vie. « L'idée de mort et de résurrection se retrouve chez tous les peuples » (Alain). La résurrection du Christ. Absolt Le mystère de la Résurrection. Commémoration de la Résurrection. pâques .
Dogme (chrétien, musulman) selon lequel le corps humain ressuscitera à la fin des temps. La résurrection de la chair, des corps. Par ext. Guérison inattendue.
2(1676) Retour à l'existence, à l'activité; nouvel essor (parfois avec l'idée de progrès). La résurrection de l'Allemagne. Résurrection morale.
Retour, réapparition (d'une idée, d'un sentiment ou de ce qui en est l'objet). renaissance, résurgence, reviviscence.

résurrection nom féminin (bas latin resurrectio, du latin classique resurgere, se relever) Retour de la mort à la vie : La résurrection des morts. Littéraire. Réapparition, nouvel essor d'un phénomène artistique, littéraire, etc. : La résurrection du théâtre. Fête où l'Église célèbre la résurrection de Jésus-Christ (c'est-à-dire le jour de Pâques). [S'écrit avec une majuscule] ● résurrection (difficultés) nom féminin (bas latin resurrectio, du latin classique resurgere, se relever) Prononciation [ʀ&ph89;&ph110;&ph109;ʀɛ&ph95;&ph103;&ph94;̃], le s se prononce comme un z. Orthographe Résurrection avec un accent aigu, un seul s et deux r. Attention, le verbe qui correspond à résurrection est ressusciter, avec deux s et sans accent. ● résurrection (expressions) nom féminin (bas latin resurrectio, du latin classique resurgere, se relever) Résurrection générale ou résurrection de la chair, article du Credo concernant la résurrection de tous les hommes à la fin du monde en vue du jugement de l'humanité. ● résurrection (synonymes) nom féminin (bas latin resurrectio, du latin classique resurgere, se relever) Littéraire. Réapparition, nouvel essor d'un phénomène artistique, littéraire, etc.
Synonymes :
- régénération
- réveil

résurrection
n. f.
d1./d Retour de la mort à la vie. La résurrection de Lazare.
|| Absol. (Avec une majuscule.) La Résurrection, celle du Christ; la fête qui la célèbre.
d2./d Fig. Réapparition. Résurrection d'un art ancien.

⇒RÉSURRECTION, subst. fém.
A. — 1. MYTH., RELIG.
a) Retour de la mort à la vie. Résurrection miraculeuse; résurrection de Lazare. Les résurrections accomplies par le Christ redonnent aux bénéficiaires une vie normale; il ne s'agit pas d'une glorification appartenant à l'autre vie (DHEILLY 1964).
b) THÉOL. Passage de la mort à l'immortalité.
) RELIG. CHRÉT. [Souvent avec une majuscule] Passage à la vie glorieuse de la nature humaine de Jésus-Christ, trois jours après sa mort sur la croix. Le mystère de la Résurrection. Sa première apparition [de Jésus] après sa résurrection glorieuse, fut à Magdeleine (CHATEAUBR., Mém., t. 4, 1848, p. 389):
... si nous parlons de la Résurrection de Jésus-Christ, de l'Ascension de Jésus-Christ, de son intercession pour nous dans les cieux, qui ne voit que toutes ces gloires de Jésus-Christ sont le triomphe de l'homme racheté par Lui? Jésus ressuscité: c'est l'homme vainqueur de la mort et du péché...
MONOD, Sermons, 1911, p. 300.
P. méton. Fête annuelle célébrant cet événement. Célébrer la Résurrection; jour de la Résurrection. Synon. Pâques. Avant Pâques il y a la semaine sainte, dans laquelle les jours du jeudi saint et du vendredi saint sont presque aussi anciens que celui de la Résurrection (CHAUVE-BERTRAND, Question calendrier, 1920, p. 76). V. ascension ex. 10.
) RELIG. (notamment cath., juive, musulmane). Croyance ou dogme selon lequel le corps humain ressuscitera à la fin des temps. Résurrection éternelle, universelle; résurrection de la chair, des corps; résurrection des morts. Le Mauvais Esprit: « Le courroux céleste te menace, Marguerite, les trompettes de la résurrection retentissent; les tombeaux s'ébranlent, et ton cœur va se réveiller pour sentir les flammes éternelles (...) » (STAËL, Allemagne, t. 3, 1810, p. 109). Par la résurrection, nous rentrons dans la vie absolue, la vie éternelle (...) nous touchons à la vie totale, définitive, cette vie (...) sur laquelle reposent l'apologétique augustinienne et plus généralement l'apologétique chrétienne (J. VUILLEMIN, Essai signif. mort, 1949, p. 260). V. corps ex. 19, palingénésie ex. 1 et résurrectionniste ex. de P. Leroux.
) P. méton., BEAUX-ARTS. Œuvre d'art représentant la résurrection du Christ. La Résurrection de Rembrandt (Dict. XIXe et XXe s.).
2. P. anal., BIOL. [À propos d'un animal inférieur] Reprise d'un processus de vie observable après une suspension prolongée de tout phénomène vital. V. résurrectionnisme rem. s.v. résurrectionniste ex. de J. Rostand.
B. — P. ext.
1. Guérison prompte ou surprenante d'un malade qui a été proche de la mort; retour inattendu et rapide à la santé. C'est une véritable résurrection. Rieux trouva Grand assis sur son lit, parlant avec Tarrou (...). Le soir, Grand pouvait être considéré comme sauvé. Rieux ne comprenait rien à cette résurrection (CAMUS, Peste, 1947, p. 1433).
2. Littéraire
) [À propos d'un élément de la nature] Action de se manifester à nouveau, résultat de cette action; nouvelle vigueur, vie nouvelle. [La lune] répandait (...) cette lueur mourante (...) qu'elle nous jette chaque mois, à la fin de sa résurrection (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Amour, 1886, p. 739). Les pâmoisons et les résurrections du végétal, ses voltes rapides vers la lumière (COLETTE, Gigi, 1944, p. 190).
) [À propos d'un État] Renaissance, nouvel essor. La situation créée par la résurrection de l'Europe et des puissances européennes (BEAUFRE, Dissuasion et strat., 1964, p. 162).
Vx. Résurrection à qqc. Je souhaite à la Pologne la résurrection à la liberté, et à la Russie la résurrection à l'honneur (HUGO, Actes et par., 2, 1875, p. 53).
C. — Au fig. ou p. métaph.
1. Résurrection de qqn. Fait de retrouver la joie de vivre, le bonheur, la paix de l'âme. L'abbé Taffin: (...) je cherche son autel [de sainte Letgarde], je m'agenouille (...) une douceur me réchauffe, me rassure, me sauve (...) comment exprimer la résurrection morale qui suivit? (ESTAUNIÉ, Vie secrète, 1908, p. 48).
2. Résurrection de qqc./qqn. Fait de faire revivre le passé ou d'évoquer une personne défunte ou que l'on n'a pas vue depuis longtemps. De très-bonne heure (...) M. Michelet (il nous l'a dit) a voulu faire, de l'histoire, non une narration comme Augustin Thierry, non une analyse comme M. Guizot, mais une résurrection (SAINTE-BEUVE, Nouv. lundis, t. 2, 1862, p. 152). La résurrection de son image (d'Edmée), non moins que son abolition momentanée, mettait Chéri de bonne humeur (COLETTE, Fin Chéri, 1926, p. 65).
3. Résurrection de qqc./qqn. Renaissance, retour, remise en vogue d'une idée, d'une doctrine et, p. méton., d'une personne, tombée dans l'oubli ou passée de mode. Résurrection d'un art. Des citoyens armés par la Révolution, qui ne vouloient point la résurrection du despotisme (ROBESP., Discours, Guerre, t. 8, 1792, p. 15). Maintenant l'heure de sa résurrection est arrivée; je serais heureux d'avoir donné la main à Milton pour sortir de sa tombe comme prosateur; depuis long-temps la gloire lui a dit comme poète: « Lève-toi » (CHATEAUBR., Litt. angl., t. 2, 1836, p. 28).
Prononc. et Orth.: [], [--]. Ac. 1694-1740: re-; dep. 1762: -. Étymol. et Hist. 1. 1re moit. XIIe s. resurrectiun « action de se lever » (Psautier Oxford, éd. Fr. Michel, 138, 1, p. 215, également att. ds le Psautier Cambridge, 138, 2, p. 246: resurrecciun); 2. déb. XIIe s. « fête de la Résurrection, Pâques » (ds DRÜPPEL Afr. Urk., p. 102); ca 1175 resurrection « action de ressusciter » (Chron. Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 26337); spéc. 1680 (RICH.: Résurrection. Estampe qui représente le mistere de la resurrection); 3. 1676 résurrection « retour à l'existence, à l'activité, guérison » (Mme DE SÉVIGNÉ, Corresp., éd. R. Duchêne, Lettre 2 oct., t. 2, p. 414). Empr. au b. lat. eccl. resurrectio, -onis « action de se relever » Ve s. ds BLAISE Lat. chrét., « résurrection » fin IVe s., ibid., « fête de la Résurrection » ca 870 ds NIERM., formé sur le supin resurrectum de resurgere, v. résurgent. Cf. l'a. m. fr. resuscitement « action de ressusciter » ca 1200 (Dialogue Grégoire, 244, 3 ds T.-L.) — XVIe s.: 1547, BUDÉ, Institution, ch. 38 ds HUG., repris comme ,,v. lang.`` par Ac. Compl. 1842, et resordement « id. » ca 1210 (GUILLAUME LE CLERC, Bestiaire, éd. R. Reinsch, 2155 ds T.-L.) — 1721, Trév.: résordement. Fréq. abs. littér.: 906. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 1 320, b) 968; XXe s.: a) 1 378, b) 1 378.
DÉR. 1. Résurrecteur, subst. masc., rare, littér. a) Personne ou chose qui ressuscite, qui rend la vie ou la santé. « Du vin? En quantité modérée (...). Le plaisir physique? (...). Je vous le permets sans abus (...). L'excès en tout est un défaut. » Du coup, quelle tentation pour le malade de renoncer à ces deux résurrecteurs, l'eau et la chasteté! (PROUST, Sodome, 1922, p. 641). Saint Nicolas, le protecteur des naufragés et résurrecteur des enfançons [« petits enfants »] réduits en hachis (ARNOUX, Rhône, 1944, p. 280). b) P. métaph. À Michelet. (...) Votre Louis XV est un de vos plus beaux livres. Ce roi gisait, pourri. Vous êtes venu, résurrecteur. Vous avez dit à ce cadavre: debout! et vous avez remis dedans son âme horrible (HUGO, Corresp., 1866, p. 551). [], [--].1re attest. 1788 (FÉR.); de résurrect[ion], suff. -eur2. Fréq. abs. littér.: 12. 2. Résurrectionnel, -elle, adj., rare, littér. a) ,,Relatif à la résurrection du Christ`` (ROB.). b) Qui ressuscite, rend la vie. Il s'agissait de pousser en Pologne (...) au soulèvement national universel, (...) de s'associer, en le dirigeant habilement, à ce mouvement résurrectionnel d'une race si naturellement électrisée (SAINTE-BEUVE, Nouv. lundis, t. 9, 1864, p. 232). [], [--]. 1re attest. 1832 (BALZAC, Œuvres div., t. 2, p. 560); de résurrection, suff. -el.
BBG. — GOHIN 1903, p. 262 (s.v. résurrecteur). — QUEM. DDL t. 3 (s.v. résurrectionnel).

résurrection [ʀezyʀɛksjɔ̃] n. f.
ÉTYM. V. 1160; resurreccium, v. 1120; lat. resurrectio, de resurgere « se relever »; de re-, et surgere.
1 Retour de la mort à la vie. Ressusciter. || La résurrection de Lazare. || Mort suivie d'une résurrection miraculeuse (→ Initiatique, cit. 1). Spécialt. La résurrection du Christ. || Le mystère de la Résurrection (→ Authenticité, cit. 8). || La fête de la Résurrection. Pâques.Dogme (chrétien, musulman) selon lequel le corps humain ressuscitera à la fin des temps. || La résurrection des morts au jugement dernier. || La résurrection de la chair (cit. 40), des corps (→ Dogme, cit. 1).
1 (…) le tombeau de l'abbé de Simiane (…) qui est représenté au vif, sortant de sa tombe dans une attitude de résurrection. Un ange sonne de la trompette qu'il tient d'une main, et de l'autre enlève le pavillon du tombeau.
Ch. de Brosses, Lettres d'Italie, II, 7 juin 1739.
2 Quelquefois il semble ne promettre la résurrection qu'aux justes, le châtiment des impies consistant à mourir tout entiers et à rester dans le néant.
Renan, Vie de Jésus, XVII, Œ. compl., t. IV, p. 259.
3 L'idée de mort et de résurrection se retrouve chez tous les peuples, exprimant en même temps cet achèvement de l'hiver, les feuilles pourries et redevenues terre, les arbres dénudés, et aussitôt le réveil des forces végétales. C'est pourquoi toutes les cérémonies du monde, en ce temps-ci, imitent la mort et la renaissance (…)
Alain, Propos, 2 avr. 1923, La lune pascale.
4 Logiquement, rigoureusement, il n'y a que la résurrection pour répondre à notre désir d'être heureux, c'est-à-dire d'être ensemble dans une lumière sans ombre, dans une durée sans fin (…) que la résurrection soit inconcevable, à moins d'une recréation, à moins d'un recommencement, à moins d'un autre monde, c'est évident.
Brice Parain, De fil en aiguille, p. 66.
La résurrection de Lazare, thème iconographique chrétien.Absolt. || Représentation de la résurrection du Christ. || La Résurrection, de Rubens.
Par métaphore. Guérison inattendue, après une très grave maladie (cf. Mme de Sévigné, in Littré).Convalescence rapide. || C'est une véritable résurrection.
2 (1669). Fig. Retour à l'existence, à l'activité; nouvel essor (parfois avec l'idée de progrès par rapport à l'état antérieur). || La grande résurrection de Tartuffe : sa réapparition à la scène (→ Propre, cit. 7, Molière). || Résurrections successives d'un type d'êtres. Palingénésie.
5 (…) les phénomènes et les idées qui se produisent périodiquement à travers les âges empruntent toujours à chaque résurrection le caractère complémentaire de la variante et de la circonstance.
Baudelaire, l'Art romantique, XXI, II.
Régénération morale. || Résurrection, titre français d'un roman de Tolstoï.
Retour, réapparition (d'une idée, d'un sentiment ou de ce qui en est l'objet). → Association, cit. 16, Taine.
6 Plus compliqué encore, plus effrayant était mon problème historique posé comme résurrection de la vie intégrale, non pas dans ses surfaces, mais dans ses organismes intérieurs et profonds.
Michelet, Hist. de France, Préface de 1869.
Retour (de qqch. d'oublié) comme centre d'intérêt, fait d'être remis à l'honneur. Renaissance, renouveau.
7 Prenons garde qu'un peintre de génie est parfois ressuscité par une seule de ses grandes œuvres. La résurrection de Vermeer s'est faite autour de la vue de Delft, celle de Latour autour de Saint-Sébastien et Sainte-Irène de Berlin, celle de Grünewald autour du Retable d'Issenheim. Un tableau capital a conduit à l'ensemble de l'œuvre, puis à l'artiste.
Malraux, les Voix du silence, p. 447.
CONTR. Agonie, assoupissement, mort. — Enterrement.
DÉR. Résurrecteur, résurrectionnel.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • RESURRECTION — (Heb. תְּחִיַּת הַמֵּתִים), the belief that ultimately the dead will be revived in their bodies and live again on earth. Resurrection is to be distinguished from the belief in some sort of personal existence in another realm after death (see… …   Encyclopedia of Judaism

  • Resurrection — Résurrection (homonymie) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. En mythologie et dans la religion, la résurrection est le retour de la mort à la vie. Dans la religion catholique, le terme… …   Wikipédia en Français

  • Resurrection — Res ur*rec tion, n. [F. r[ e]surrection, L. resurrectio, fr. resurgere, resurrectum, to rise again; pref. re re + surgere to rise. See {Source}.] 1. A rising again; the resumption of vigor. [1913 Webster] 2. Especially, the rising again from the… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Resurrection — (engl.: Auferstehung) bezeichnet Resurrection (Band), eine US amerikanische Musikband Resurrection Band, eine US amerikanische Rock Band den Originaltitel eines US amerikanischen Films aus dem Jahr 1980, siehe Der starke Wille Resurrection – Die… …   Deutsch Wikipedia

  • Resurrection — Saltar a navegación, búsqueda Resurrection Álbum de estudio de Venom Publicación 25 de abril del 2000 Grabación Karo Musik Studios, Hamburgo, Alemania …   Wikipedia Español

  • Resurrection — Resurrection  рус. воскрешение: Resurrection  вымышленный мир, придуманный Патом Миллсом, в котором происходят события графических новелл Requiem Chevalier Vampire и Claudia Chevalier Vampire. Первое название группы The Orphaned Land.… …   Википедия

  • resurrection — Resurrection. s. f. Retour de la mort à la vie. La resurrection de N. S. la resurrection du Lazare, la resurrection des Morts …   Dictionnaire de l'Académie française

  • resurrection — (n.) late 13c., from Anglo Fr. resurrectiun, O.Fr. resurrection, from L.L. resurrectionem (nom. resurrectio) a rising again from the dead, from pp. stem of L. resurgere rise again (see RESURGENT (Cf. resurgent)). Replaced O.E. æriste. Originally… …   Etymology dictionary

  • resurrection — [rez΄ə rek′shən] n. [ME resurreccion < OFr resurrection < LL(Ec) resurrectio < L resurrectus, pp. of resurgere: see RESURGE] 1. a) a rising from the dead, or coming back to life b) the state of having risen from the dead 2. a coming back …   English World dictionary

  • resurrection — ► NOUN 1) the action of resurrecting or the fact of being resurrected. 2) (the Resurrection) (in Christian belief) Christ s rising from the dead. ORIGIN Latin, from resurgere rise again …   English terms dictionary